1 problème, 3 solutions

Nos solutions pour soulager les règles douloureuses

Une femme sur deux souffre chaque mois de dysménorrhée, c’est-à-dire de douleurs liées aux règles. Plus ou moins intenses, elles sont le plus souvent sans gravité. Néanmoins, elles peuvent avoir un impact terriblement négatif en fonction des différents symptômes. Maux de ventre, ballonnements, nausées, maux de tête, diarrhées, les symptômes douloureux liés aux règles peuvent en effet faire leur apparition quelques jours avant leur début et durer jusqu’à la fin des saignements. Comment les atténuer ? Voici trois solutions pour vous soulager au cours de ce moment difficile.

Solution 1 : De la chaleur et du calme

Il existe de nombreuses alternatives naturelles pour soulager les douleurs liées aux menstruations. Parmi elles, nous retiendrons certaines huiles essentielles. Diluées dans une huile végétale et appliquées en massage sur le bas-ventre, elles peuvent s’avérer efficaces. Vous pouvez essayer un mélange huileux avec une goutte d’ylang-ylang, complétée d’une goutte d’huile essentielle d’estragon et de mandarine matin et soir jusqu’à disparition des symptômes. Les huiles essentielles de sauge sclarée, de lavande et de marjolaine sont également recommandées pour diminuer les douleurs liées aux règles.

Solution 2 : Les huiles essentielles 

La chaleur et le « réconfort » sont loin d’être des remèdes « placebo ». La chaleur a ainsi un effet vasodilatateur et anti-inflammatoire qui peut atténuer efficacement les crampes menstruelles. Il ne faut donc pas se priver d’un bain chaud ou d’une bouillotte dans ces moments-là. Le calme et la détente jouent, eux, sur le stress. Ce dernier, souvent lié à un rythme de vie soutenu, peut doubler l’intensité des douleurs en favorisant la production d’hormones (l’adrénaline et le cortisol) qui vont elles-mêmes augmenter le taux de prostaglandines, des molécules provoquant les contractions utérines.

Solution 3 : Les médicaments efficaces dans le traitement de la douleur

Disponibles en pharmacie et sans ordonnance, certains médicaments peuvent atténuer la douleur comme le paracétamol, l’ibuprofène et les antispasmodiques. En revanche, il n’est pas recommandé de prendre de l’aspirine en cas de règles douloureuses. Même si elle est efficace, elle fluidifie le sang et peut engendrer des règles hémorragiques.

Si le mal est trop intense, il ne faut pas hésiter à en parler à votre médecin ou votre gynécologue. D’abord, il existe aujourd’hui des médicaments très efficaces, comme des anti-inflammatoires non stéroïdiens disponibles uniquement sur ordonnance. Ensuite, dans certains cas, l’utilisation d’une pilule contraceptive peut résoudre le problème, à condition de choisir celle la plus adaptée à votre situation. Enfin, et c’est très important, les douleurs persistantes peuvent être liées des pathologies, comme l’endométriose. Il convient alors de consulter un médecin.