Quand porter des semelles orthopédiques ?

Prescrites pour soulager les douleurs aux pieds et au dos, ou pour corriger une posture ou une démarche, les semelles orthopédiques sont parfois essentielles. Comment savoir si elles sont nécessaires ?

Comment savoir s’il est nécessaire de porter des semelles orthopédiques ?

De manière très évidente, les semelles orthopédiques sont reliées aux pathologies concernant les pieds. Néanmoins, celles-ci peuvent couvrir des situations très variées, allant des cors aux pieds à des problèmes de posture entraînant des maux de dos. Les semelles orthopédiques étant délivrées sur ordonnance, il convient d’évaluer avec votre médecin traitant vos besoins.

Dans quels cas le port de semelles est-il nécessaire ? 

En cas de pieds plats ou pieds creux

Le port de semelles orthopédiques est très indiqué dans les cas de pieds plats ou de pieds creux. Elles stimulent la voûte plantaire, ce qui permet de faire travailler les muscles du pied pour qu’ils se tonifient et se remettent dans une bonne position. De plus, la posture bénéficiera aussi des effets des semelles en se réalignant correctement.

En cas de posture ou démarche inadaptées

L’équilibre, la posture et la démarche font intervenir un grand nombre de facteurs : les pieds, mais aussi les yeux, l’oreille interne. Si la posture ou la démarche sont inadaptées, si l’équilibre est précaire à cause d’un problème de pied plat ou de pied creux, alors les semelles sont conseillées. Dans toutes les autres situations, un ostéopathe vous aidera à retrouver une bonne position.

En cas de douleurs dorsales, de hanches…

Une mauvaise posture peut engendrer des douleurs dans les pieds, certes, mais pas uniquement : vos genoux, vos hanches et votre dos sont aussi mis à contribution pour rééquilibrer et stabiliser l’ensemble et seront, à terme, source de douleurs. Le port de semelles permet ainsi de remédier à des douleurs qui viennent des pieds, mais qui peuvent remonter jusqu’au dos.

En cas de fasciite plantaire

La fasciite plantaire est un problème très répandu qui engendre des douleurs à l’arche du pied et au talon à cause de micro-déchirures au niveau du fascia plantaire, le ligament qui soutient la voûte plantaire. Pour éviter les complications et traiter efficacement la fasciite plantaire, le port de semelles est recommandé.

En cas d’hallux valgus

Cette déformation particulière au niveau du gros orteil est très douloureuse et rend difficile le port de chaussures. Les semelles orthopédiques permettent de soulager les douleurs et de ralentir le développement de l’hallux valgus en soutenant le gros orteil et en répartissant les pressions.

Comment les semelles orthopédiques fonctionnent-elles ?

Les semelles orthopédiques constituent une alternative non invasive à la chirurgie : moulées sur mesure pour répondre aux besoins établis par le podologue, agrémentées de renforts suivant les cas, elles permettent de prévenir et corriger les appuis. En les modifiant, les semelles vont alors régler les problèmes de points de pression ou de posture.

Quelles sont les différentes semelles orthopédiques ?

Les orthèses plantaires peuvent exister sous différentes formes : thermoformées, monobloc ou assemblées par éléments. Leur rôle est sensiblement le même. Seules les semelles pour affections épidermiques sont spécifiquement conçues pour des personnes atteintes de problèmes cutanés, comme les cors, les verrues ou les durillons. Ces semelles sont notamment élaborées pour répartir les points de pression exercés par le pied afin de soulager les douleurs. Enfin, il faut savoir qu’il existe également des semelles orthopédiques de confort : molletonnées, elles réduisent l’impact du pied au sol et, par là même, les douleurs possibles liées au choc du pied contre le sol.

Le processus pour avoir des semelles orthopédiques

La consultation chez le podologue

Vous ne pourrez pas obtenir des semelles orthopédiques sans une ordonnance de votre médecin. À la suite de cette prescription, prenez rendez-vous avec un podologue qui réalisera un bilan podologique. Il étudiera les points d’appui de vos pieds avec le sol, votre posture en statique, durant la marche ou la course sur tapis afin d’établir le traitement le mieux adapté à votre morphologie.

La création des semelles orthopédiques

Avec les résultats du bilan podologique, les semelles sont conçues sur mesure selon votre typologie et vos besoins. Elles sont ensuite testées lors d’un rendez-vous avec votre podologue afin de valider leur conformité, puis réévaluées dans les 2 mois qui suivent la fabrication pour vérifier leur efficacité.

Comment utiliser les semelles orthopédiques ?

Les porter régulièrement

Les semelles orthopédiques doivent être portées tous les jours, même le week-end et pendant les vacances. Oublier de les glisser une fois dans ses chaussures le matin n’est pas grave en soi et ne remet pas en cause la totalité du traitement. Mais oublier de les mettre un jour sur deux ne corrigera pas vos problèmes et votre corps en sera d’autant plus déstabilisé. Pour que les résultats soient optimaux, il convient de les porter régulièrement, dans des chaussures adéquates.

La durée d’utilisation maximale

Le port de semelles orthopédiques est un traitement : on les utilise pendant une période donnée, jusqu’à ce que le problème soit corrigé, mais ça ne doit pas être permanent. Pour cela, il est important de respecter la prescription du podologue et de ne les porter que le temps conseillé.

Les autres précautions d’utilisation

Utilisées quotidiennement, les semelles orthopédiques ont une durée de vie de 12 à 18 mois (moins pour les enfants qui changent de pointure tous les 6 mois). Mal entretenues, elles s’abîmeront et deviendront moins efficaces : utilisez du savon doux et de l’eau tiède pour les nettoyer et laissez-les bien sécher à l’air libre avant de les porter à nouveau. Vous pouvez aussi utiliser des lingettes ou un spray désinfectant pour réduire les mauvaises odeurs.

  1. Electrostimulation_appareils_14.jpeg

    Le vrai du faux : Les appareils d'électrostimulation

    L’engouement pour les appareils d’électrostimulation traverse les décennies, et leur efficacité sur le renforcement musculaire n’est plus à prouver. Mais est-il possible de perdre du poids uniquement avec cette méthod...
  2. Genouillere_choisir_12.png

    Pourquoi et comment choisir une genouillère ?

    Très sollicité au quotidien, le genou est une articulation à laquelle il faut prêter attention. D’une douleur passagère ou d’une blessure plus importante peuvent découler des maux chroniques et des complications sans ...
  3. Attelle_Entretenir_1.jpeg

    Comment entretenir et nettoyer une attelle ?

    L’attelle est un dispositif médical servant à immobiliser une partie du corps blessée. Qu’elle soit conçue pour maintenir la main, la cheville, le coude ou encore le poignet, un doigt ou le genou, elle est exposée à l...